Construire des liens entre recherche, expertise et gestion des espaces

Intégrer des partenaires de la recherche au sein du groupement permet de se côtoyer, de se connaitre et de se comprendre plus facilement.

un GESTIONNAIRE partenaire de la recherche

Le Parc Amazonien de Guyane est demandeur de connaissances scientifiques qui vont lui permettre de répondre au défi de la gestion des ressources (chasse, pêche, forêt…). Dans le cadre sociologique, culturel, environnemental et géopolitique particulier que représente le Sud de la Guyane, ce sont les communautés traditionnelles qui en dépendent. Par ailleurs, le PAG accompagne des projets de recherche visant à une meilleure connaissance des patrimoines culturels : chants Kawey’u, étude des langues sifflées, etc. Il est aussi partenaire de projets de recherche visant à l’amélioration de la connaissance des patrimoines naturels : DIADEMA, Habitats, IKA,etc.

Des liens sont déjà tissés avec de nombreux acteurs de la communauté scientifique guyanaise. Mais en participant à IRISTA, il souhaite favoriser l’émergence de programmes de recherches pluridisciplinaires pour répondre aux priorités de sa stratégie de connaissances. Il espère aussi faciliter l’accès au territoire aux partenaires scientifiques désireux d’y travailler.

Guyane Developpement Innovation, le partenaire Innovation

Accueillir Guyane Technopole devenu Guyane Développement Innovation (GDI) comme membre a été décidé afin de permettre une meilleure diffusion voire une infusion du monde de la recherche vers le monde de l’entreprise. Passer de l’expérimentation à l’industrialisation est l’une des missions de GDI. À travers son Pôle Recherche et Innovation, GDI doit s’assurer du lien entre la recherche, la formation et l’entreprise pour promouvoir l’innovation et accroître la compétitivité des entreprises. 

Plusieurs projets impliquent des membres d’IRISTA et avec le pôle Bioressources de GDI. Sur l’un d’entre eux, le GIS IRISTA a accompagné la réalisation d’une exposition photo dans le cadre de la Fête de la Science. Les travaux financés par des fonds européens ont permis d’isoler les molécules de défense insecticides de certaines plantes. Et le projet prévoit l’équipement d’une naturothèque, bibliothèque de molécules à disposition des entreprises innovantes.

____________